ecosurfSurfvidéo

Interview d’un ancien compétiteur Aquitain soucieux de son environnement

Voici un petit moment qu’un Aquitain fait parler de lui

Effectivement, Nicolas sous le pseudo de Trashgo, s’est lancé un défi de faire le tour du globe en ramassant les déchets et en sensibilisant, d’une manière bien à lui, les gens sur le respect de l’environnement.

Petite Présentation

Je viens de Biarritz où j’ai étudié et où se trouvent mes amis et ma famille.
Je surfe depuis l’âge de 13 ans; toute ma jeunesse s’est résumée à surfer, skater dans le rêve de devenir pro comme tous les gamins.
Après beaucoup de compétitions locales, je suis devenu champion junior d’Aquitaine et j’ai participé au championnat de France voilà plus de 10 ans.
Côté études, j’aurais pu être plus assidu mais j’avais trop d’énergie et je préférais faire rire les élèves en classe.
Comme beaucoup d’autres, j’ai aussi donné des cours de surf à Biarritz et je fais partie de la bande ALC, si vous en avez entendu parler.

Comment cela a commencé

J’aurai 30 ans en mars et une idée intéressante m’est venue assez bêtement.

J’ai toujours été sensible à la cause de l’environnement, étant surfeur et près de la nature. Donc, un jour, j’ai ramassé un déchet par terre et je l’ai jeté dans une poubelle derrière moi sans regarder en mode basket-ball. J’ai mis la vidéo sur facebook et ça a eu un certain succès. Je me suis dit pourquoi pas en faire plusieurs pour sensibiliser les gens à l’écologie mais d’une façon ludique, sportive et drôle autant que possible, sans faire de morale. Ensuite, je suis allé à Paris dans le but de faire parler de cette cause car Paris offre de grandes possibilités. Je suis allé au bout de ce que je voulais faire à Paris et je compte bien y retourner. Je fais les choses comme elles viennent, en vivant au jour le jour selon mes envies.

[youtube height= »315″ width= »560″]http://www.youtube.com/watch?v=Zzq-q2lgErw[/youtube]

 

Le but de tes actions

Le but de ce voyage est de faire passer le message écologique, de faire voyager les gens à travers mes vidéos.
C’est important pour moi de faire rire les gens et ça m’apporte beaucoup de bonheur en échange. Et puis les gens me donnent beaucoup de soutien et d’amour à travers leurs commentaires, leurs likes. J’essaie d’être le plus proche possible de mes abonnés qui deviennent vraiment des amis et qui me motivent à chaque jour. J’adore ça. Ils m’aident à me dépasser. Ce voyage, je le fais avec eux et aussi pour eux.

Des projets

J’ai donc entrepris de faire le tour du monde en suivant les côtes, avec mon chien, mes planches et mon skate. En chemin, je fais des ramassages à plusieurs endroits, j’essaie de sensibiliser les résidents locaux en donnant l’exemple. J’ai aussi eu la joie de faire des rencontres géniales au travers des moments plus difficiles et j’ai partagé le tout en vidéo avec mes abonnés. J’ai réussi quelques grands défis sportifs dont un 19 heures de vélo dans la montagne espagnole. Mais comme j’ai plein d’idées et qu’on ne peut jamais savoir à l’avance comment ça va se passer, je prends les choses comme elles viennent. J’ai aussi envie de prouver que lorsque l’on a des rêves, des projets, il faut foncer et y croire même s’il y aura toujours des gens pour te mettre des bâtons dans les roues. Pour en revenir au surf, j’ai envie de surfer le plus de vagues possible et de commencer à faire des gros tubes en vidéos et photos, de manière différente des classiques vidéos de surf. Je réfléchis donc à ça présentement.

Anecdote pendant tes voyages

J’ai rencontré un gars d’une cinquantaine d’années qui faisait le chemin de Compostelle. Comme j’avais des soucis de carte, je suis resté avec lui à faire la manche et à dormir dans la rue en Espagne sous des températures très froides. Ce gars n’avait presque rien mais a tout partagé avec moi. Un matin, il est parti faire la manche et je lui ai laissé toutes mes affaires pour aller en ville faire réparer mon ordinateur. À mon retour, il avait disparu. Je me suis traité de tous les noms de lui avoir fait confiance! Pourtant, j’ai découvert qu’il s’était fait arrêté par les flics et qu’il avait embarqué mes affaires avec lui pour qu’elles soient en sécurité. Ce sont souvent les gens qui ont le moins qui donnent le plus, c’est bien connu et je le sais par expérience. 
 

Nicolas est soutenu par toute une communauté surf aujourd’hui

Nous tenions à communiquer sur le message de Nicolas.
Dans votre pratique et vos déplacements pensez :
STOP DÉCHETS!

Page Facebook: https://www.facebook.com/trashgo64/?fref=ts

Lui filer un coup de main : https://www.leetchi.com/c/trashgoworldtour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *