Agenda SurfFillesSurf

[FFS]L’équipe de France part pour l’Equateur

ArancibiaLens_CDF2013_Day3_Justes_FFS_JUS3824L’équipe de France s’envole ce mercredi pour l’Équateur où se dérouleront les championnats du monde juniors de l’ISA (5-13 avril). Vous trouverez ci-dessous :
– La sélection française
– Les infos sur les Mondiaux ISA
– Les 12 sélectionnés au crible
– Des interviews

La sélection française
U18 : Nommé Mignot (Biarritz, pays basque), Diego Mignot (Biarritz, pays basque), Tim Bisso (St François, Guadeloupe), Nelson Cloarec (Capbreton, Landes) – Kim Véteau (St François, Guadeloupe), Tessa Thyssen (St Barth’, Antilles)
U16 : Titouan Boyer (St Martin, Antilles), Len’s Arancibia (Biarritz, pays basque), Mathis Crozon (St Leu, La Réunion), Léo-Paul Etienne (St François, Guadeloupe) ; Nina Reynal (St Barth’, Antilles), Lisa Girardet (St Benoit, La Réunion)
Staff : Stéphane Corbinien (director), Patrick Florès (head coach), Jean-Robert Vignes (coach), Nicolas Berthé (coach), Pitou Gaillard (préparateur physique), Thierry Durantel (doctor), Stéphane Sisco (média)

Le site officiel : http://www.isasurf.org/events/isa-world-junior-surfing-championship/

Ce qu’il faut savoir
– L’équipe de France participe du 5 au 13 avril aux championnats du monde juniors ISA à Salinas, en Equateur.
– Ces Mondiaux juniors sont organisés chaque année par l’ISA (International Surfing Association) depuis 1980 et la première édition qui a eu lieu à Biarritz.
– Tom Curren (USA), Gabriel Medina (Brésil), Jordy Smith (Afrique du Sud), Julian Wilson (Australie), Tyler Wright (Australie) ou encore Stephanie Gilmore (Australie) ont remporté le titre junior ISA au début de leur carrière.
– Les Mondiaux juniors regroupent 300 surfeurs représentants une trentaine de pays. Chaque équipe est composée de 12 surfeurs (4 garçons et 2 filles en U18 ; 4 garçons et 2 filles en U16).
– Trois Français ont remporté le titre mondial depuis sa création : le Tahitien Vetea David (1986), l’Hendayaise Pauline Ado (2006) et la Réunionnaise Cannelle Bulard (2011).  La France n’a jamais remporté le titre par équipes.
– L’an dernier, la France a terminé 4e nation, l’Hendayais Andy Crière prenant la 3e place individuelle en U18.
– Les Mondiaux juniors ont déjà eu lieu à Salinas, en 2009. L’équipe de France avait terminé 6e, Maxime Huscenot avait pris la 3e place en individuelle en U18.
– L’objectif de l’équipe de France est le podium par équipes.
– Les principaux adversaires de l’équipe de France seront l’Australie, les Etats-Unis, Hawaii et le Brésil.
– Les championnats du monde seront retransmis en Live sur : http://www.isawjsc.com

Les 12 sélectionnés vu par Stéphane Corbinien, le directeur des équipes de France
Len’s Arancibia : « Le Basque ne lâche jamais rien. Solide dans toutes ses séries, une valeur sûre. »
Tim Bisso : « Solide l’an dernier pour son premier championnat du monde, il devrait confirmer cette année grâce à son surf puissant. »
Titouan Boyer : « Le travail porte ses fruits. Il a échoué l’an dernier à la porte de la sélection et revient plus fort et plus mature en équipe de France. »
Nelson Cloarec : « Pour la première fois de sa (déjà) longue histoire en équipe de France, il a été obligé de passer par les qualifications. Il arrive affuté. »
Mathis Crozon : « Il a bousculé tous les pronostics en s’intercalant devant les cadets, alors qu’il est encore minime. Un surfeur travailleur et complet : techniquement, physiquement et mentalement. »
Léo-Paul Etienne : « Il a gagné sa qualification dans la dernière ligne droite, de très belle manière. Un surfeur très abouti techniquement qui doit croire en ses qualités. »
Lisa Girardet :  « C’estsa première sélection. Elle va devoir surfer sans complexe et sans pression. »
Diego Mignot : « Surfer complet, qui a fait une très bonne saison en Pro junior l’an dernier. Il arrive avec de la confiance sur ces championnats du monde. »
Nomme Mignot : « Un mental à toutes épreuves, un surf frontside très abouti. Nommé est prêt à en decoudre ! »
Nina Reynal : « Il s’agit de sa première sélection et elle est directement dans le grand bain. Elle va devoir s’appuyer sur ses forces : un mental à tout épreuve et un physique irréprochable. »
Tessa Thyssen :  « Elle honore sa seconde participation à un championnat du monde, après une saison 2013 très solide. Elle a toutes les qualités pour faire un très bon résultat. »
Kim Véteau : « Toujours présente dans les grands rendez-vous. Elle a un esprit irréprochable en équipe. »

Interviews des 12 sélectionnés
Len’s Arancibia : cliquez ici pour lire l’interview
Tim Bisso : cliquez ici pour lire l’interview
Titouan Boyer : cliquez ici pour lire l’interview
Nelson Cloarec : cliquez ici pour lire l’interview
Mathis Crozon : cliquez ici pour lire l’interview
Léo-Paul Etienne : cliquez ici pour lire l’interview
Lisa Girardet : cliquez ici pour lire l’interview
Diego Mignot : cliquez ici pour lire l’interview
Nomme Mignot : cliquez ici pour lire l’interview
Nina Reynal : cliquez ici pour lire l’interview
Tessa Thyssen :  cliquez ici pour lire l’interview
Kim Véteau : cliquez ici pour lire l’interview