Agenda SurfFillesSurf

[Equipe de France] La France grille (presque) tous ses jokers

Copyright © 2014 Fédération Française de Surf, All rights reserved.

teamfrance2Après trois belles et prometteuses journées, la quatrième a été très difficile pour l’équipe de France aux Mondiaux juniors de Salinas, Equateur (5-13 avril). A l’issue de cette très longue journée, le bilan des Bleus est le suivant : trois qualifiés pour les demi-finales du tableau principal, neuf surfeurs en repêchages et un éliminé. La journée de jeudi sera (déjà) décisive pour le classement par équipes.

La journée a mal débuté pour le clan français et elle s’est achevée à peine mieux. Après l’interruption de la compétition, mardi après-midi, après que des requins ont été aperçus sur le spot de la Fae, il fallait être bien réveillé ce mercredi. Ce n’est pas tant un souci de réveil mais plutôt un mauvais placement pour Len’s Arancibia et une chute sur La vague de la série pour Titouan Boyer qui ont envoyé les deux cadets en repêchages où les attend Mathis Crozon (qui a passé un tour cet après-midi). Rageant car ces trois-là avaient le niveau et des séries à leur portée.

Léo a mangé du lion
Seul rescapé U16 du tour principal, Léo-Paul Etienne a, lui, fracassé deux bombes à coups de rollers engagés pour finir les pieds dans le sable de Salinas. Ça c’était le matin. L’après-midi, « Léo » est allé au combat pour arracher sa qualification en demi-finales du tableau principal dans une série très relevée avec deux Américains et un Hawaïen. Deuxième du heat, il continue son chemin dans le tableau principal et n’est plus qu’à trois séries de la grande finale !Très objectivement, il y a la place pour le Guadeloupéen de poche. Un doute ? En regardant les stats de ces quatre premiers jours de compétition, Etienne a le deuxième meilleur score de la compétition U16 (8.50 pts) et le meilleur total de pts (15.67) !

Cloarec n’y était jamais parvenu
Chez les juniors, seul Nelson Cloarec fait aussi bien que Léo-Paul Etienne en atteignant les demis du tableau principal. C’est déjà son meilleur résultat trois Mondiaux et on peut, véritablement, parler ici d’expérience. Dans ses deux heats du jour, le Breton de Hossegor a défié les Américains, Hawaïens et Australiens et s’est payé leur scalp. En bon vice-capitaine de l’équipe, Nels a démontré qu’il fallait surfé avec la tête et les jambes.

nommemignotactiontour3De leur côté Tim Bisso et Diégo Mignot ont payé cash leur hésitation entre le beach break et la vague au large. Ils ont été sortis dès le tour 3 et sont en repêchages. Là aussi, c’est énervant car après le show des premiers jours et au regard du niveau général, ils auraient dû continuer dans le tableau principal.

La capitaine fidèle au poste
Chez filles, enfin, les championnats sont malheureusement terminés pour la jeune Nina Reynal (U16). Envoyée en repêchages hier, elle est apparue très tendue et passe à côté de sa série. Pour ses premiers Mondiaux, elle n’a nullement à rougir et, c’est certain, elle en en fera d’autres. Lisa Girardet (U16) et Tessa Thyssen (U18) ont chuté ce matin et sont versées dans le tableau des repêchages. Seule kim Véteau, la capitaine de l’équipe de France, continue sa route dans le tableau principal. Dans une série avec sa copine Thyssen, la Guadeloupéenne a joué tactique en prenant deux vagues correctes pour assurer tranquillement sa qualification. Comme Etienne, la voici à trois tours de la grande finale. Le meilleur dans ses championnats, c’est qu’elle n’a pas encore surfé à son niveau.

La seconde mi-temps débute
A la moitié des Mondiaux équatoriens, la France n’a, certes, plus que trois surfeurs dans les tableaux principaux, et les journées à venir vont être forcément, très, très longues. Deux à trois tours par jours pour ceux qui vont vouloir aller jusqu’au bout. Mais la France a aussi 11 surfeurs encore vivants dans ces championnats du monde. Elle a montré à ses adversaires qu’il allait falloir encore compter sur elle. Jusqu’au bout.

La houle va légèrement remontée demain jeudi, sera plus consistante vendredi avant d’être grosse samedi à très grosse dimanche. Pour le clan français, il n’y a plus de choix possible : il faudra arriver en force à la fin de la semaine pour surfer le meilleur de Salinas. Et, croisons les doigts, pour aller cher les médailles.

RÉACTIONS

Léo-Paul Etienne : « Je suis très content de ma série. Ce n’était pas évident dans ces conditions avec peu de bonnes vagues. Mais j’en ai eu deux bonnes et je finis premier. Ce n’est pas que de la chance, c’est aussi le boulot des coaches qui m’ont bien placé. J’aime bien les gauches, ça me rappelle le Moule, chez moi, en Guadeloupe. C’est bien de rester dans le tour principal car la compétition est très longue. »

Kim Véteau : « Avec Tessa, on pensait avoir une force en plus en étant toutes les deux dans la même série mais on s’est un peu ratés alors que l’Américaine a réussi à trouver ses deux vagues d’entrée. On n’a pas pu jouer tactique comme on le voulait. Personnellement, je continue dans le tableau principal est c’est l’essentiel même si ça passe de justesse pour moi. J’espère que les vagues vont vraiment grossir comme annoncé car j’ai un peu de mal dans les petites conditions. »

Nelson Cloarec : « C’est de loin mon meilleur résultat ! C’est une journée qu’on savait difficile. On savait qu’il y avait des gars très chauds et que ça allait être compliqué. Je suis vraiment très content d’être à ce stade de la compétition et j’espère aller encore plus loin. On a une belle équipe. Ça aide beaucoup. Je me sens vraiment bien en ce moment. J’espère aller jusqu’au bout. C’est mon objectif. On a eu des vagues vraiment difficiles. Pour la première fois, on a concouru sur le beach break. Heureusement, ça s’est bien passé pour moi. En fin de journée, au large, ce n’était pas évident du tout car la vague bouge beaucoup, il y a beaucoup d’eau. Il faut savoir se placer, trouver les rares vagues qui passent. »

LES RÉSULTATS DES FRANÇAIS

Mercredi à Salinas
Filles U16
Lisa Girardet, 2e de sa série au tour 3 ; va en repêchages
Nina Reynal, 3e de sa série de repêchages 2 ; est éliminée

Filles U18
Kim Veteau, 2e de sa série au tour 3 ; va en demi-finales du tour principal
Tessa Thyssen, 3e de sa série du tour 3 ; va en repêchages

Garçons U16
Léo-Paul Etienne, 1er de sa série du tour 3 puis 2e de sa série du tour 4 ; va en demi-finales du tour principal
Len’s Arancibia, 4e place de sa série du tour 3 ; va en repêchages
Titouan Boyer, 3e de sa série du tour 3 ; va en repêchages
Mathis Crozon, 2e de sa série de repêchages 2

Garçons U18
Nelson Cloarec, 1er de sa série du tour 3 puis 2e de sa série du tour 4 ; va en demi-finales du tour principal
Nommé Mignot, 1er de sa série du tour 3 puis 4e de sa série du tour 4 ; va en repêchages
Diégo Mignot, 3e de sa série du tour 3 ; va en repêchages
Tim Bisso, 3e de sa série du tour 3 ; va en repêchages

Le programme du jeudi 10 avril est à venir…