AquitainebodyboardbodysurfComité régional d'aquitaine de SurfecosurfFilleskneeboardlongboardSUPSurftandem

[CDF] Un bilan positif pour l’Aquitaine

Les championnats de France 2013 de surf se sont déroulés cette année en Vendée et plus exactement à Brétignolles sur Mer. Situé à plus de 300 km au nord de bordeaux cette petite ville littorale a accueilli au total plus de 200 espoirs et non moins de 230 open pendant dix jours ! L’Aquitaine a présenté cette année une équipe de 150 athlètes toutes catégories et disciplines confondues.

CDF2013_Day6_Justes_FFSJUS_3954
Vague vierge (ffs/a.justes)

Deux spots différents ont été choisis par les organisateurs, la plage des Dunes et un spot plus connu, la Sauzaie. Même si le spot des Dunes pourrait ressembler aux plages que l’on a sur le littoral Aquitain les vagues sont très différentes.  En effet, en Vendée, le plateau continental (prolongement du continent sous la surface de l’eau) est très avancé vers le large comparé à la côte Aquitaine. Les conséquences sont très simples : la houle, à l’approche des côtes, est freinée par le plateau continental. En Vendée, la houle est freinée beaucoup plus tôt dans ça progression vers la côte donc elle perd de l’énergie plus tôt et sur une plus grande distance. Les vagues sont donc peu puissantes.

Les surfeurs Aquitains ont du s’adapter techniquement, en effet il ne faut pas surfer de la même façon une vague peu puissante et une vague qui génère beaucoup d’énergie. Tout est question d’appuis sur la planche. Si on appuie trop fort et trop brutalement sur la planche sur une vague « molle », elle coule et l’on perd toute la vitesse. Quelque part, les vagues peu puissantes permettent de bien séparer les niveaux techniques entre un compétiteur moyen qui aura du mal à surfer et un très bon technicien qui glissera parfaitement. Pour illustrer le caractère particulier de ces vagues je vais prendre l’exemple d’un surfeur qui, lors de sa série, a prit une vague qui lui a offert la possibilité d’être surfer d’un coté puis a reformé de l’autre et ainsi de suite jusqu’au bord. Phénomène que nous n’avons pas en Aquitaine, ici quand ont part d’un côté la vague déroule toujours du même côté.

criere_CDF2013_day6justes5
A.Crière (ffs/a.justes)

Ces vagues n’ont tout de même pas empêché les surfeurs de s’exprimer. D’une manière générale le niveau technique a été très élevé tout au long de la compétition. Dès les premières séries on pouvait voir des « airs reverse », des rollers vraiment très engagés, ainsi que toutes autres figures. On également pu assister à des finales splendides comme celle d’Andy Crière en surf Junior, il a littéralement dominé les autres finalistes. Il a su gérer son temps et à pu prendre les meilleurs vagues. Beaucoup d’émotion également avec la jeune surfeuse de Lacanau, Juliette Brice, qui s’était entrainée très dur pour cet objectif : championne de France de surf 2013 dans la catégorie ondine moins de 14 ans. Au total l’Aquitaine a obtenu 10 médailles d’or réparties sur 23 podiums différents. C’est une très belle performance de l’Aquitaine.

Le mot du vice-président Jacques Lajuncomme :

« Les Championnats de France 2013, magnifiquement accueillis par le Comité de Surf des Pays de Loire, viennent de se terminer et ont vu une nouvelle fois l’Aquitaine scorer et terminer à la première place devant la Réunion dont il faut souligner la progression et la performance dans une conjoncture très difficile pour le surf îlien.

Au plan des satisfactions il y a bien sûr les titres des riders confirmés qui ajoutent à leurs palmarès déjà riches en titres et podiums mondiaux une ligne nationale, il s’agit   d’Antoine et Edouard Delpero, Rico Leroy et Sarah Burel.

Dans notre région qui a mis dans ses axes de développement les sports de nature, il est aussi très intéressant de voir que nous obtenons des résultats dans l’ensemble des disciplines. Cet aspect est un marqueur de la place du  surf  au sens large dans la culture de notre région et du potentiel qu’offrent nos beach et reef breaks.

A l’heure du bilan 2013, nous devons nous tourner vers l’avenir, féliciter l’ensemble des jeunes riders  pour leur comportement et en particulier ceux qui ont obtenu des titres : Andy Crière surf junior, Juliette Brice surf ondine -14 ans, Eddie Mangenot Bodyboard minime, Maika Echeverria Bodyboard ondine espoir, Léo Laudouard Bodysurf espoir.

Ces résultats 2013 et ces promesses pour l’avenir sont le fruit du travail réalisé tout au long de l’année dans les clubs et comités par les professionnels qui coachent nos compétiteurs aquitains et par les bénévoles qui donnent sans compter, qu’ils soient ici remerciés et assurés du soutien du Comité Régional Aquitain de Surf.

Bon surf à tous et rendez-vous à Lacanau le 16 Novembre pour la dernière étape de l’Hibernatour. »
Résultats :
En nombre de médailles pour l’Aquitaine :

2013 2012
or 10 10
argent 11 14
bronze 12 12
4ème 8 13

En bodysurf, pas de titre n’a été délivré pour cette année.

Aquitains montés sur le podium par disciplines et par catégorie:

 

Galerie photos Championnats de France de Surf 2013
Crédit photos FFS/a.justes et g.arrieta